"la bête" de Catherine HERMARY VIEILLE


Au XVIIIe siècle, dans le petit village de La Besseyre-Sainte-Marie, en Gévaudan, on a moins peur des loups, que l'on sait traquer depuis longtemps, que du Diable. Seul le père Chastel sait le tenir à distance avec ses potions et ses amulettes. On respecte, on craint cet homme qui détient tant de «secrets». Mais lorsque la région devient la proie d'un animal aussi sanguinaire qu'insaisissable, comme vomi par l'enfer, le sorcier reste impuissant. La perte de ses pouvoirs serait-elle liée au retour de son fils Antoine, cet étrange garçon solitaire et sauvage, échappé des geôles du dey d'Alger ?

Mon avis : Merci à Gilles PARIS de m'avoir fait découvrir ce livre 
On rencontre ici Antoine, fils du père Chastel, qui part vivre dans la foret seul avec la nature. 
C'est une histoire qui se lit rapidement, il n'y a pas de suspens car le meurtrier est connu mais cette histoire reflète plutôt la part animal dans l'être humain !
au fil de l'histoire, on découvre pourquoi Antoine agit ainsi, pourquoi il ne fait pas confiance aux humains, pourquoi il les tues.
dommage qu'il n'y avait pas plus de description sur sont environnement ça aurait pu être intéressant.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A l'école des abeilles de Nadia SHIREEN

La clé à molette d'Elise Gravel

Bouge, saute et cours !