"L'heure du thé" de Chantal FORET


Après avoir été séparée de sa soeur cadette depuis l'enfance, Nelly s'apprête à retrouver Anne dans un restaurant. Mais Anne n'est pas au rendez-vous. Inquiète de son silence, Nelly se rend au domaine de la Boissière, en Auvergne, pour y rencontrer la belle-famille d'Anne.
Dans la pénombre d'une maison de maître, au fond d'un parc à l'abandon, Paul Maréchal, le mari d'Anne, et Alice, sa mère, accueillent en parente celle dont ils ignoraient l'existence. La vieille dame en noir apprend alors à Nelly que sa soeur s'est tuée trois jours plus tôt dans un accident de voiture...
Malgré sa réticence à partager l'intimité de ces inconnus, les soupçons qu'elle nourrit déjà incitent Nelly à rester pour en savoir plus : comment Anne, jeune artiste bohème, a-t-elle pu épouser cet homme soumis et échouer dans ce domaine isolé ? Alice Maréchal, possessive et hautaine, la considérait-elle vraiment comme sa propre fille ? Pourquoi Mado, la gouvernante, paraît-elle gênée par les questions de Nelly ? Dans le silence ouaté de la demeure bourgeoise, entre l'heure du thé et celle de la promenade, Nelly, en quête de vérité, marche dans les pas de sa soeur et prend d'instinct la place qui était la sienne au sein de cette famille... Un mimétisme qui pourrait lui coûter cher.

Mon avis : Voici un huis clos très intéressante et prenant ! 
L'intrigue est fluide, sans rebondissements mais la lecture n'en demeure pas moins intéressante !
L'auteur à su nous tenir en haleine avec de petits détails tout au long de l'histoire qui prennent toutes leurs importance à la fin de celle ci.
Nelly est très attachante, elle veut découvrir ce qui est arrivée à sa sœur ! elle va donc allez passer quelque temps dans la maison ou à vécu sa sœur.
On vit au rythme de l'heure du thé ! tout est calculé, à la seconde prés !
Alice la belle mère calculatrice et son fils qui était le mari de Anne passe des journées qui ce ressemble autant les unes que les autres.
En conclusion, j'ai beaucoup aimé cette histoire, certe psychologique mais au combien intéressante !

Je remercie les Editions 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A l'école des abeilles de Nadia SHIREEN

La clé à molette d'Elise Gravel

Bouge, saute et cours !